Itinérant, Tout compris, Avec transfert de bagages

Chemins de Compostelle : Lyon - Le Puy en Velay

Lyon

À propos

Randonnée itinérante entre Lyon et Le Puy. Partez 10 jours en liberté sur les pas des pèlerins, après avoir traversé les Monts du Lyonnais, vous franchissez la ligne de partage des eaux entre la Méditerranée et l’Atlantique, pour rejoindre le Puy.

Sur les pas des pèlerins arrivant du nord et de l’est, vous partez du cœur de Lyon. Après avoir traversé les doux Monts du Lyonnais et leurs vergers, vous franchissez la ligne de partage des eaux entre la Méditerranée et l’Atlantique. C’est donc à pied que vous quitterez la vallée du Rhône pour gagner celle de la Loire. Sur cette première partie, le relief est doux et les étapes faciles. Votre itinéraire rejoint ensuite la Voie de Cluny en pénétrant dans les Monts du Forez. Votre parcours devient plus accidenté et les étapes plus longues. On retrouve les gorges de la Loire plus en amont avant d’arriver au Puy en Velay. Ces chemins ont conservé de nombreux monuments, églises, chapelles, prieurés,… et témoignent du passage des pèlerins au cours des siècles précédents. Vous êtes ainsi mis en condition pour l'une des quatre grandes routes françaises de St Jacques de Compostelle, la Via Podiensis.

Jour 01 : Lyon (160 m)
Arrivée à Lyon en fin d’après-midi. Vous êtes logés en formule nuit + petit déjeuner. Le repas est à votre charge, mais vous n’aurez aucun problème pour dénicher un des fameux « bouchons » dans les quartiers de St Jean ou St Paul. Visite de la ville classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Si vous arrivez dans la journée, nous vous conseillons le très intéressant Parcours Jacquaire dans Lyon.

Si vous résidez dans l’agglomération lyonnaise, n’hésitez pas à nous consulter pour l’option « Partez de chez vous vers St Jacques de Compostelle ».

Jour 02 : Lyon - Thurins (326 m)
Au départ de la Cathédrale St Nizier, après avoir enjambé la Saône, vous rejoignez le quartier Saint Jean, et sa cathédrale. La mise en jambe commence ici avec la montée du Gourguillon, chère au cœur des Lyonnais. Vous passez non loin du Fort St Irénée, pour Sainte Foy les Lyon, Beaunant et Chaponost. Bien qu’urbain, le parcours emprunte de petites routes peu fréquentées. Vous côtoyez à plusieurs reprises les aqueducs, vestiges de l’approvisionnement en eau du Massif du Pilat à Lugdunum, à l’époque gallo-romaine. La vallée du Garon vous offre une pause bucolique, juste avant Soucieu en Jarrest. De belles maisons, des paysages de prairies, de cultures et de vergers vous accompagnent jusqu’à Thurins, votre étape (ou à Soucieu en Jarrest, - 5 km, - 1 h 15 mn), au pied des Monts du Lyonnais.

Dénivelée : + 370 m, - 200 m Longueur : 22 km Horaire : 5 h 30 mn

Jour 03 : Thurins - St Symphorien sur Coise (597 m)
Vous trouverez cette portion du chemin à parcourir les Monts du Lyonnais très agréable, tout en douces montées et descentes. Désormais, sentiers et chemins prédominent. Votre étape débute par une lente ascension et côtoie les villages de Rontalon et St Martin en Haut, le bien nommé. Votre point culminant à 814 mètres d’altitude marque la ligne de partage des eaux entre la Méditerranée et l’Atlantique. Les eaux coulent maintenant en direction de la Loire. Vous parvenez à St Symphorien sur Coise, autrefois enceinte médiévale. Ce sera votre étape du jour dominée par son imposante église-forteresse de style gothique.

Dénivelée : + 690 m, - 420 m Longueur : 20 km Horaire : 5 h 30 mn

Jour 04 : St Symphorien sur Coise - St Galmier (440 m)
L’étape est courte, nous vous conseillons d’occuper une bonne partie de la matinée à découvrir le village de Saint Symphorien sur Coise. Vous quittez les Monts du Lyonnais pour entrer dans la Loire. La présence de nombreux moulins à eau sur la Coise atteste de l’économie et du développement des villages depuis l’époque gallo-romaine. Vous passez à proximité de Chazelles sur Lyon, la patrie du chapeau. Ici Saint Jacques aurait inventé la technique de ce feutre qui a fait la richesse de la ville. Votre étape du jour vous ménage de belles vues sur la plaine du Forez toute proche. Vous arrivez à Saint Galmier. Là encore, l’eau a façonné depuis l’époque romaine, puis au Moyen-Age, les paysages et l’économie. La source de Badoit est aujourd’hui la première eau vendue en France. A déguster sans modération !!!

Dénivelée : + 200 m, - 360 m Longueur : 15 km Horaire : 3 h 30 mn

Jour 05 : St Galmier - St Romain le Puy ou Montbrison (400 m)
Le chemin vous conduit dans la plaine du Forez où vous traversez tranquillement (par le pont !) la Loire à Rivas. Nul doute que vous n’ayez une pensée pour les pèlerins du Moyen-Age qui devaient, eux la traverser dans des conditions périlleuses au gré de longs détours, tributaires de passeurs, ou encore victimes de noyades. Vous arrivez à St Romain le Puy, où vous serez placés sous la protection de St Jacques, comme tous les pèlerins ayant contemplé la petite chapelle du Xème siècle perchée sur son piton volcanique. L’étape étant plate, nous vous incitons à gravir les 90 mètres de dénivelée permettant d’atteindre le sommet du puy et offrant ainsi une belle vue sur toutes la plaine, les étapes passées et les futures étapes.
Il y a très peu d’hébergements disponibles à St Romain, il est donc probable que vous soyez hébergé à Montbrison que vous pouvez rejoindre en train (durée 7 mn - cout 2,40 € à régler sur place).

Dénivelée : + 80 m, - 120 m Longueur : 21 km Horaire : 5 h

Jour 06 : St Romain Le Puy ou Montbrison - Marols (833 m)
Départ de St Romain : si vous avez dormi à Montbrison vous rejoignez la gare de St Romain en train (durée 7 mn - cout 2,40 € à régler sur place)
Départ de Montbrison : vous pouvez partir directement de Montbrison en suivant le chemin qui arrive de Cluny (+ 6 km et 1h30).
A St Georges-Haute-Ville, vous rejoignez la voie de Cluny. Vous allez entamer progressivement la montée dans les Monts du Forez. La campagne est verdoyante et les villages de toute beauté. Comme les pélerins qui venaient de Cluny, à la chapelle romane de Monsupt (XIIIème siècle), prenez le temps de contempler la plaine du Forez. Votre chemin vous fait emprunter le pont enjambant la Mare (n’ayez crainte sur ses parapets sont gravées de petites croix de protection) et vous arrivez à Saint Jean Soleymieux et sa crypte du XIème siècle. Vous rejoignez votre étape à Marols, incendié par le turbulent baron des Adrets en 1562. Ce petit village de caractère a retrouvé depuis la quiétude et de nombreux artistes et artisans exposent leurs oeuvres. Vous pouvez être logés à Montarcher (+ 6 km, + 1 h 30 mn) ou à Leignecq, un transfert aller et retour sera organisé dans ce cas par votre hébergeur.

Dénivelée : + 550 m, - 120 m Longueur : 16 km Horaire : 4 h 30 mn

Jour 07 : Marols - Leignecq (960 m)
Vous suivez un beau parcours en forêt et vous passez au point haut de votre itinéraire à 1165 mètres. A Montarcher, ancienne place forte dépendant des comtes du Forez, vous admirez la vue sur tous les alentours. Juste après, l’itinéraire quitte l’antique voie Bolène qui reliait depuis les Celtes et les Romains, Lyon à l’Aquitaine. Vous empruntez désormais le GR3 en suivant le cours paisible de l’Andrable et arrivez à Leignecq, village perché et anciennement fortifié.

Dénivelée : + 670 m, - 540 m Longueur : 20 km Horaire : 5 h 15 mn

Jour 08 : Leignecq - Retournac (509 m)
Il importe de partir tôt pour cette longue étape accidentée. Votre hébergeur peut vous emmener à Valprivas afin de la réduire (- 10 km, - 2 h 30 mn, transfert à votre charge à régler sur place). Vous atteignez Valprivas et son château. Vous quittez ensuite les doux reliefs des Monts du Forez pour descendre franchir l’Andrable. Ce cours d’eau marque la limite du Forez et vous pénétrez aujourd’hui en Haute-Loire. Les paysages changent, le relief devient plus escarpé : une bonne remontée sur l’autre rive permet d’atteindre Châles avant de replonger dans la vallée de l’Ance. La dernière ascension conduit à Sarlanges avant d’arriver à Retournac, au cœur des Gorges de la Loire. Une visite du musée des Manufactures de Dentelles s’impose. Hébergement possible à Jussac (- 4 km, - 1 h).

Dénivelée : + 640 m, - 1090 m Longueur : 28 km Horaire : 7 h

Jour 09 : Retournac - Vorey sur Arzon (534 m)
Votre chemin serpente comme le cours de la Loire qui a creusé son cours dans ce terrain volcanique. Au cœur de ce paysage naturel, votre parcours vous fera découvrir des villages pittoresques comme Chamalières (magnifique église du XIIème siècle) ou des vestiges de forteresses surveillant la Loire. Les plus remarquables sont celles d’Artias (XIIème siècle) et de Roche en Régnier. Vous faîtes étape à Vorey sur Arzon, au bord de la Loire ou à St Vincent (+ 6 km, + 1 h 30 mn). Si vous êtes hébergés à St Vincent, vous pouvez réduire votre étape en prenant le train de Retournac à Chamalières ou de Vorey sur Arzon à St Vincent.

Dénivelée : + 630 m, - 600 m Longueur : 21 km Horaire : 5 h 30 mn

Jour 10 : Vorey sur Arzon - Le Puy en Velay (640 m)
Vous terminez par une nouvelle longue étape. Vous pouvez la raccourcir en prenant le train de Vorey sur Arzon à Lavoûte sur Loire (- 11 km, - 2 h 30 mn). A Lavôute sur Loire, le chemin rejoint le fleuve qui forme une magnifique boucle. A l’intérieur de celle-ci, le château de Lavoûte Polignac se dresse sur son promontoire rocheux. Le parcours traverse ensuite le bassin de l’Emblavez, couvert de cultures, de prairies et de hameaux et rejoint le spectaculaire château de Polignac (encore cette famille), perché sur son roc. La dernière portion du chemin conduit au Puy en Velay, la « Cité de la Vierge » et départ de la Via Podiensis. La visite est incontournable avec en son centre, le quartier historique et la cathédrale, classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par L’UNESCO. Fin du séjour en fin d’après-midi.

Dénivelée : + 760 m, - 660 m Longueur : 27 km Horaire : 7 h

  • Langues parlées : Français

Informations pratiques

  • Complément d'accueil EQUIPEMENT INDIVIDUEL A PREVOIR - un sac de voyage (que vous retrouverez tous les soirs à l'étape). Nous vous demandons de n'avoir qu'un seul bagage par personne pas trop volumineux. Les principes : Pour le haut du corps, le principe des 3 couches permet de gérer quasiment toutes les situations : - un sous-pull à manches longues en matière respirante (fibre creuse). - une veste en fourrure polaire chaude. - une veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex. En marchant, par beau temps calme, le sous-pull peut suffire. Par temps de pluie, neige ou vent, il suffit de rajouter la veste imperméable. Par grands froids ou lors des pauses, la veste polaire est un complément indispensable. Prévoir des vêtements qui sèchent rapidement et donc proscrire le coton. Préférez la laine, la soie et les fibres synthétiques qui permettent de rester au sec et au chaud aussi longtemps que possible. Pensez à vous couvrir avant d’avoir froid, mais surtout à vous découvrir avant d’avoir trop chaud. La sueur est l’ennemi du randonneur à raquettes, car elle humidifie les vêtements qui sont rapidement glacés lors des pauses. Ainsi, il est très rare d’effectuer une ascension vêtu d’une veste polaire. Eviter les anoraks et proscrire les combinaisons de ski, trop chauds et encombrants. La liste idéale : (à adapter suivant la randonnée et la saison) o 1 chapeau de soleil ou casquette. o 1 foulard. o 1 bonnet. o T-shirts manches courtes en matière respirante de préférence (1 pour 2 à 3 jours de marche). o 1 sous-pull à manches longues en matière respirante ou une chemise. o 1 veste en fourrure polaire. o 1 veste coupe-vent imperméable et respirante type gore-tex avec capuche. o 1 cape de pluie ou un sursac si vous possédez la veste ci-dessus. o 1 pantalon de trekking ample. o 1 surpantalon imperméable et respirant type gore-tex (si votre budget vous le permet) o 1 caleçon (peut-être utilisé le soir à l’étape). o Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche) Privilégier la laine ou les chaussettes spécifiques randonnée. Attention au coton pour les ampoules. o 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméables à semelle type Vibram. Pensez à « tester » auparavant les chaussures neuves et celles inutilisées depuis longtemps. Proscrire absolument les bottes et après-skis. o 1 paire de guètres. o Des sous-vêtements. o 1 maillot de bain (facultatif). o 1 pantalon confortable pour le soir. o 1 paire de chaussures de détente légères pour le soir. Equipement o 1 sac à dos de 35/40 litres à armature souple, muni d’une ceinture ventrale et permettant d’accrocher les raquettes. o Un grand sac plastique permettant de protéger l’intérieur du sac à dos. o 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité avec protection latérale. o 1 thermos ou une gourde de préférence isotherme (1,5 litre minimum). o 1 couteau de poche type Opinel. o 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent, carte d’identité, carte vitale et contrat d’assistance. o Nécessaire de toilette (privilégiez l’indispensable, les petites contenances, les échantillons et les kits de voyages). o 1 serviette de toilette qui sèche rapidement. o Boules Quiès ou tampon Ear (facultatif). o Papier toilette + 1 briquet. o Crème solaire + écran labial. o Boite plastique hermétique (contenance 0,5 l minimum) + gobelet + couverts. o 1 frontale ou lampe de poche. o 1 couverture de survie. o Un drap-sac. Les duvets sont inutiles. o Appareil-photo, jumelles (facultatif). Pharmacie personnelle o Vos médicaments habituels. o Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence. o Pastilles contre le mal de gorge. o Bande adhésive élastique, type Elastoplaste en 8 cm de large. o Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes. o Double peau (type Compeed ou SOS ampoules). o 1 pince à épiler.

Tarifs

  • Adulte 795€ à 995€

Le prix comprend

- Les frais d'organisation.
- La nourriture et l'hébergement en demi-pension (sauf les jours 1 et 5 en B&B)
- La fourniture d’un dossier de randonnée complet.
- La fourniture du topo guide.
- Le transport des bagages à chaque étape.

Le prix ne comprend pas

- Les diners des jours 1 et 5
- Les repas de midi.
- Le vin pendant les repas.
- Les boissons et dépenses personnelles.
- Les éventuelles visites.
- L'équipement individuel.
- Les trajets jusqu’au lieu d’accueil et à partir du lieu de dispersion.
- Les assurances Annulation - Frais de recherche et secours - Assistance Rapatriement - Interruption de séjour.
- Tout ce qui n'est pas dans "Le prix comprend".

Accès